Pays d’un peu plus de 8 millions d’habitants entre le Togo, le Nigéria, le Niger et le Burkina, le Bénin (ancien Dahomey) fait encore partie des pays les plus pauvres de la planète. Malgré un recul de la pauvreté urbaine, la pauvreté en zone rurale a augmenté et la situation y est bien plus critique, particulièrement dans les régions du Nord.

La région où intervient La Maison de Sagesse est située au Nord-Ouest, jouxtant la frontière du Togo.

Cette région excentrée et isolée, essentiellement agricole, est une des plus pauvres du Pays.

Du fait de son éloignement du grand axe routier Cotonou – Ouagadougou (seule route asphaltée dans cette partie du Bénin), elle a longtemps été délaissée par le gouvernement et les bailleurs de fonds, ce qui explique les conditions sociales précaires et un taux d’analphabétisation très important.

L’objectif de La Maison de Sagesse est de créer les conditions qui permettent aux populations d’engager un processus de développement en agissant sur tous les aspects d’un développement durable : éducation, santé, eau, lutte contre la déforestation, formation professionnelle.

 
Nouveaux projets 2008-2009

Patrimoine et culture – Développement durable

Echange de jeunes entre un lycée de l’Essonne et un collège au Nord du Bénin, commune de BOUKOMBE – collège de MANTA

Partenaire local : ONG les Mille Lucioles

Depuis début 2009, un groupe d’une dizaine de jeunes du lycée professionnel Louis Blériot ont organisé, avec le soutien de leurs enseignants, de La Maison de Sagesse et de la société de production cinématographique RucheVIDEO, un programme d’échange avec des jeunes d’un collège d’une région particulièrement isolée et déshéritée de la commune de Boukombé.
Au-delà de l’échange entre deux cultures, l’objectif essentiel est la prise de conscience des problèmes de développement et d’environnement dans une région en voie de désertification.
Un voyage d’échange est prévu en fin 2009 puis les jeunes du lycée Louis Blériot apporteront leurs témoignages dans les établissements scolaires et à l’occasion de forums sur le développement durable.
Un film sera réalisé sur cette expérience par RucheVIDEO.
Un site spécifique a été créé sur cette opération : http://operation-benin.com

Eau et développement durable

Réalisation d’une trentaine de forages – accompagnement des populations pour la gestion de l’eau et la pérennisation des ouvrages dans la commune de BOUKOMBE

Principal partenaire local : ONG les Mille Lucioles

De nombreux villages de cette commune ne disposent d’aucune installation sanitaire ni d’aucun point d’eau potable. La population s’alimente en eau à partir de mares ou autres plans d’eau insalubre. De plus, la plupart des puits existants tarissent en saison sèche. Il en résulte des maladies endémiques et un mauvais état de santé général qui est un frein majeur à toute tentative des acteurs locaux pour engager des actions de développement ainsi que pour la réussite scolaire des enfants.
Dans ce contexte, La Maison de Sagesse en partenariat avec la Coopération allemande, a lancé un programme de réalisation d’une trentaine de forages et adduction d’eau pour l’alimentation en eau potable d’une population estimée à 10 000 personnes.
L’action de La Maison de Sagesse en appui de son partenaire local, est principalement une action d’accompagnement des populations locales : formation et aide à l’organisation de la gestion des points d’eau, formation à l’hygiène, mise en place d’une structure de maintenance qui assurera la pérennité des ouvrages, aide à la réalisation d’initiatives locales en matière d’hygiène et de développement.

 
Projets réalisés et en cours

Education

Création d’une bibliothèque et équipement d’un pensionnat pour jeunes filles à ANANDANA

Partenaire local : ONG Actions & Développement

Avec son partenaire, La Maison de Sagesse poursuit la construction et l’équipement du collège d’Anandana : équipement d’un foyer pour 40 jeunes filles qui ne pourraient aller au collège si elles n’étaient pas hébergées sur place, construction d’une bibliothèque pour les collégiens, équipement du collège en mobilier et matériels pédagogiques

Formation professionnelle - Développement durable

Création d’un centre de rencontres, d’échanges et de formation des femmes pour le développement local à ANANDANA

Partenaire local : ONG Actions & Développement

L’agriculture est l’activité essentielle et pratiquement la seule source de revenus des habitants de cette région. Les femmes y ont un rôle prépondérant mais leur implication reste limitée du fait de leur faible niveau de formation en ce qui concerne les règles minimums de gestion et les méthodes qui pourraient leur permettre d’améliorer leur production et d’avoir accès aux micros crédits.
Un animateur sera recruté. Il animera des sessions sur les techniques de production, de transformation, de conservation et de commercialisation des produits agricoles, de formation à la gestion des crédits, d'information, d'éducation sur l'hygiène alimentaire et corporelle, la santé familiale (méthodes contraceptives, vaccins, etc.) ainsi que des sessions d’alphabétisation.

Santé

Campagnes médicales dans les villages et écoles BOUKOMBE

Sur la commune de Boukombé (70000 habitants) il n’y a pas de médecin. Les 6 centres de santé sont gérés par des infirmiers (nommés majors). Ces centres sont notoirement sous équipés. Il n’y a pas d’ambulance sur toute la commune.
La possibilité des populations de se soigner reste ainsi très limitée en raison de l’éloignement, du coût des médicaments, du mauvais équipement des centres de santé et du manque de personnel médical formé.
Il en résulte une situation très préoccupante avec comme affections les plus courantes : le paludisme, les affections gastro-intestinales, les infections respiratoires.

La maison de Sagesse a envoyé dans cette région une ambulance type SAMU équipée.
Dès la fin 2009, une série de campagnes médicales avec des médecins bénévoles, sera organisée dans les villages les plus reculés et les écoles pour faire de la prévention et du soin, principalement auprès des mères et des enfants.