Sénégal : « Jeunesse et transmission des patrimoines »

Contexte :

Maison de Sagesse, 7 ans après son intervention en Casamance à l’Hopital d’Oussouye, a effectué une mission de novembre 2012 à janvier 2013 ayant pour thématique «jeunesse et transmission des patrimoines, l’identité en question».

Dans les îles du Delta du Saloum et dans «l’île mémoire de Gorée» nous avons identifié des groupes de jeunes et des personnes ressources travaillant sur ces valeurs fragilisées. À leur écoute et à leur service il nous est apparu important de les mettre en lien.

Réalisations 2013 :

La direction du patrimoine culturel à travers son directeur le Dr Hamady Bocoum nous a apporté son appui précieux. Un film documentaire de 26 minutes (où les jeunes sénégalais et les jeunes du Sud-Essonne seraient impliqués dans le tournage et où ils tisseraient des liens, échangeraient, se découvriraient, élaboreraient des projets communs, où ils deviendraient acteurs de leurs co-développements scolaire et humain sur fonds de patrimoines naturels et culturels, de sports et de transversalité des cultures) servirait de support et de relais au questionnement de la jeunesse et aux réponses apportées par le Dr Bocoum. Largement diffusé par les télévisions nationales et répandu chez les scolaires il serait à même de contribuer à déclencher des prises de conscience voire des initiatives.

Une photographe a réalisé pour Maison de Sagesse un reportage photo sur les enfants des îles. De très intéressantes relations ont été établies avec le monde associatif et avec des écoles, des artistes travaillant sur la mémoire... Nous avons également pu pallier à quelques urgences, (santé, eau, matériel scolaire...) et recueillir nombre de micro-projets de développement.

En 2013, MdS a recherché les financements nécessaires à la réalisation du projet mère qui comprend la construction sur un terrain d’environ 1,5 hectare :

- d’un lycée, composé de 4 salles de classes ainsi qu’un bloc sanitaire pour 150 élèves âgés de 14 à 20 ans

- d’une bibliothèque de 3 000 ouvrages pour tous les habitants de l’île

- d’un petit écomusée situé au pied l’amas coquillier, classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO en 2011.

Maison de Sagesse a également sollicité des subventions pour 2 projets annexes :

- La production du film documentaire « Jeunesse et patrimoines, l'identité en question » mettant en lien des jeunes du Sénégal et des jeunes du Sud-Essonne ;

- Une activité génératrice de revenus « maraîchage et production de compost naturel » impliquant les femmes de l’Ile de Falia. Au mois d’août 2013, une maman qui récupérait son fils a été dotée de 20 kilos de coques qu’elle a pu revendre au détail et démarrer ainsi son activité.

Dans ce cadre nous avons pris contact avec de nombreuses associations et développer des partenariats durant l’année 2013.

Partenaires : Afrikabok, Biblionef, le collectif d’associations Cauris, l’Education Nationale du Sénégal, l’Empire des enfants, ENDA GRAF, Falia N’Gor Sarr, France Volontaires, la Guilde Européenne du Raid, ICD-Afrique, l’IFAN, Lire c’est partir, Lire en Afrique, Voiles Sans Frontières (VSF)